Riche au quotidien

28 juillet 2017

Rupture conventionnelle en 3 étapes 1/3

La rupture conventionnelle est comme son nom l'indique une "Rupture", une fracture entre ce qui a été et ce qui sera. C'est forcément un moment peu agréable et qui va générer des doutes et des frottements. Mais c'est le chemin incontournable pour envisager un nouveau démarrage professionnel sans stress et pression financière.

Si cela peut aider au moins une personne, voici la façon dont cela s'est déroulé pour moi.

Première étape c'est la préparation du terrain.

Evitez surtout de vous présenter un matin avec la bonne idée d'annoncer votre choix à votre employeur. Au contraire prenez bien le temps de murir la démarche.

Pensez tout d'abord que, si vous êtes à l'initiative de la demande, votre employeur sera en position de force, il pourra refuser votre demande ou bien l'accepter en mettant ses conditions en terme de finance et de timing. Alors pour augmenter vos marges de manoeuvre, il faut rendre ce choix incontournable pour votre entreprise, il faut démontrer que c'est LA solution la meilleure, la plus rapide et la moins coûteuse. 

De mon côté, je me suis appliqué sur les 9 mois précédents ma demande, à régulièrement informer mon management de ma baisse de motivation, à souligner que mes performances n'étaient plus au top et qu'il serait temps que je songe à changer de fonction. Plus l'échéance était proche et plus j'orientais ce besoin de changement vers quelque chose de plus radical comme "une pause", "un congé sabbatique". 

Afin de créer des marges de négociation, il faut faire ressortir tous les problèmes entre vous et l'entreprise, même les plus minimes. Chargez la barque ! Mettez de côté votre orgueil et n'hésitez pas à souligner ce qui ne va pas, de façon régulière : manque d'intégration dans les équipes, baisse d'efficacité, manque de motivation. Sans créer de conflit, refuser des projets, refuser des propositions d'évolution, limiter votre présence aux événements d'entreprise. Un employé dont l'entreprise serait parfaitement satisfait aura beaucoup de mal à obtenir une rupture conventionnelle. 

 

Posté par Sebastien Michel à 14:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Nouveau départ ... A moi de jouer !

Année après année, c'est toujours le même sentiment d'insatisfaction qui s'impose : non, mon activité professionnelle ne m'épanouit pas, je me lève tous les matins en me demandant quand est-ce que cela changera, je vois passer les jours et je sens l'étau qui se resserre autour de moi.

Plus les années passent et moins le compromis est possible : ce qui est sûr c'est que je ne souhaite plus remettre à demain ce dont j'ai envie aujourd'hui, je ne souhaite pas m'enfermer dans une entreprise qui me contraint, je souhaite être libre des missions et buts que je me fixe.

Bref, il faut que cela change, il n'y a qu'une vie !

Une chose est déjà certaine c'est que je suis le seul qui puisse décider de la prochaine étape, j'ai dans les mains tous les moyens pour que ça change ! DONC A MOI DE JOUER.

La première étape est de retrouver une trajectoire professionnelle qui me convienne : alors je suis parti pour quitter mon entreprise pour prendre le temps de redéfinir un projet. Mais quelle option choisir : quitter de façon temporaire ou bien définitive ?

La première piste pourrait être un congé sabbatique : 11 mois maximum d'introspection et de repos. L'entreprise ne peut pas le refuser, seulement le décaler dans le temps, à moins que le nombre d'employé en congé sabbatique ne soit trop élevé. Solution intéressante, rassurante car il y a un début et une fin mais solution qui finalement ne me convient pas : aucun revenu pendant 11 mois et sans doute la peur de perdre de l'argent, et surtout, la quasi-certitude que je ne reviendrai jamais dans mon ancien emploi et donc que je reporte à demain ce que je peux faire aujourd'hui.

Alors cela se dessine, j'envisage un départ définitif de mon emploi. Mais pas une démission car cela serait clairement la solution du pire qui ne me laisserait aucune marge financière. Non il faut que je négocie, que j'entame une discussion de rupture conventionnelle.

 

 

Posté par Sebastien Michel à 11:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 juillet 2017

C'est parti, je deviens riche ... au quotidien !

Beaucoup de mes amis me disent qu'ils en ont marre de travailler, de passer leur temps dans un bureau à faire des tâches répétitives et sans intérêt. Beaucoup d'entre eux sont insatisfaits du rapport entre le temps passé au travail vs. l'argent qu'ils gagnent.

Et ils ont raison ... peu d'entre nous ont trouvé le travail de leur rêve, à la fois intéressant et remunérateur, qui laisse la place à une vie personnelle riche et comblante ...

Si j'écris ce blog aujourd'hui, c'est que je suis convaincu que ceci n'est pas une fatalité et que chacun peut prendre en main un changement de vie radical et devenir réellement riche ... au quotidien !

Mais que signifie "être riche" aujourd'hui ....

Sans aucun doute, la richesse se mesure au nombre de zéros sur son compte en banque et à la capacité à faire fructifier son capital rapidement. Mais je suis également convaincu que la richesse est aussi un art de vivre qui implique étroitement la gestion de son temps, la gestion de son environnement et donc la gestion de son bien-être. 

Ne vous êtes-vous jamais dit que vous seriez prêt à gagner moins si vous aviez une meilleure qualité de vie ? 

Et bien dites-vous qu'il est possible de gagner plus ET d'avoir une meilleure qualité de vie. 

J'y crois dur comme fer et c'est ce que je veux vous démontrer dans mon blog !!!

 

Posté par Sebastien Michel à 20:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Investissez avec le coeur

Si vous avez la chance d'avoir mis un peu d'argent de côté, alors vous faites partie des heureux élus qui peuvent, par la façon dont ils investissent leur capital, influencer durablement leur environnement.

Vous avez certes la possibilité de laisser dormir votre argent sur un livret A rémunéré à 0,75% brut ou bien sur le fond euro d'une assurance vie qui ne rapportera guère plus. Alors oui vous pourrez dormir tranquille mais quel domage de ne pas choisir des investissements plus engagés !

Nous avons aujourd'hui à portée de mains des outils qui permettent de placer son argent dans une multitude de projets et de suivre l'évolution de ces projets dans le temps.

Vous pouvez soutenir le développement d'une ferme agricole et vous faire rémunérer en produit de la ferme ; vous pouvez investir dans des start-up qui développent des médicaments qui demain éradiqueront certaines maladies rares ; vous pouvez aussi choisir des projets écologiques qui contribuent à protéger l'environnement.

Et bien moi, j'ai choisi d'investir dans une forêt de cacao : cela contribue à replanter des arbres sur des surfaces ravagées par la déforestation tout en permettant de dynamiser l'économie de régions encore faiblement développées. Et en plus cela contribue à soutenir la production de chocolat ... Je suis un fan absolu 😁 

Certes il existe un risque de perte en capital mais vous pouvez en retour espérer une démultiplication de votre mise de départ et vous êtes éligible au crédit d'impôt pour avoir investi dans une PME.

Bref, j'ai placé mon argent là où j'ai le sentiment qu'il est utile et où, à mon échelle, j'aurai le meilleur impact sur mon environnement.

Posté par Sebastien Michel à 18:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

VIvre avec moins, c'est vivre mieux !

Je suis convaincu que pour mieux vivre, il faut vivre plus léger, moins encombré.  Et par léger j'entends vivre avec moins d'objets, moins de propriétés matériels. C'est pourquoi j'ai décidé d'opérer un grand rangement par le vide pour libérer de l'espace ... dans mes armoires mais aussi clairement dans mon esprit !! 

J'ai beaucoup apprécié la lecture de Marie Kondo, japonaise et consultante en rangement, qui m'a réellement éclairé sur la nécessité de revoir son environnement de vie, drastiquement.

Ce que j'en ai retenu c'est qu'il faut savoir se débarrasser du superflu, ne garder que les objets dont nous avons l'utilité ou qui nous procurent un émotion positive. OUT les boîtes en cartons remplies de vieilleries qui dorment depuis des mois au fond d'un placard. 

Un objet qui n'apporte pas à son quotidien un sens ou une utilité pèse aussi bien sur la qualité de son environnement que sur son moral ; il cristallise l'inertie, la pesanteur de son existence. A l'inverse un objet utile, provoquant du plaisir et de la satisfaction, contribue à dynamiser l'univers dans lequel il réside d'autant plus si cet univers est rangé et peu encombré. Et j'en suis convaincu ! 

J'y ai passé tout un week-end mais j'en tire aujourd'hui le meilleur des bénéfices, un gain de temps dans le rangement et un bien-être personnel. Alors je vous recommande vivement la lecture de La Magie du Rangement de Marie Kondo, un petit livre bien fait qui au-delà des conseils pratiques pour savoir comment s'y prendre, vous fera réaliser que vivre avec moins c'est vivre mieux.

Posté par Sebastien Michel à 17:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 mai 2017

Plateformes de Crowdlending : j'ai testé et je suis convaincu

Tout d'abord savez-vous ce que signifie "Crowdlending" ? Il s'agit de la possibilité de récolter en masse des fonds auprès de particuliers ou d'entreprises pour financer la dette d'une entreprise, cette dette servant elle-même à financer un projet de développement sur une période assez courte. Cette mécanique est en générale utilisée pour des petits montants.

Grâce aux lois récentes sur le financement participatif, un grand nombre de plateformes a émergé ces dernières années : unilend, lendix, credit.fr, etc. Ces plateformes permettent à tout un chacun d'investir dans de la dette d'entreprises, en générale des PME ou des TPE. 

Les nouvelles technologies ont permis de mettre en place des outils réellement très ergonomiques qui rendent le processus très fuide et agréable, voire ludique. En quelques clics seulement, nous pouvons financer des projets.

Ces projets, en fonction du risque porté par l'entreprise et de sa durée, permettent d'accéder à des rendements souvent très attractifs pour une mise de départ démarrant dès 20€. C'est une façon évidemment très intéressante et facile de se constituer une épargne dynamique dans l'économie réelle.

Mais attention à ne pas s'y tromper, il existe de vrais risques de perte en capital. Bien que chaque projet soit soigneusement vérifié par le site qui le présente, il n'en reste pas moins que certains n'arriveront jamais à leur terme. Alors le maitre mot est DIVERSIFIER. Il faut en effet démultiplier au maximum ses investissements pour diluer son risque. Certaines plateformes estiment qu'à partir de 120 projets financés, le risque est siffisamment dilué pour maintenir un rendement moyen intéressant autour de 4% (brut/avant impôt).

Prenons 120 projets financés à hauteur de 20€ cela fait une mise minimum de 2 400€, cela reste un montant accessible à la portée de tout un chacun. Une plateforme de crowdlending présentant une dizaine de projets par mois, il faudra attendre une petite année pour avoir ainsi un portefeuille de projets équilibrés.

Autre point intéressant, les prêts sont remboursés mensuellement, capital et intérêt inclus. Ce sont des prêts amortissables. Ceci vous permet de réinvestir assez rapidement votre capital sans en amener de nouveau. 

Pour parfaire votre avis, j'ai trouvé un site très intéressant et approfondi qui vous permettra sans doute de formuler sur le sujet un autre avis que le mien : www.crowdlending.fr

Posté par Sebastien Michel à 18:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 mai 2017

Tout est une histoire de dépense et de style de vie

La richesse ça n'est pas qu'une question de "gagner beaucoup d'argent" ... mais c'est surtout une question de savoir moins et mieux dépenser et de trouver le style de vie qui nous correspond. Alors reprenons tout à zéro !

De mon point de vue, la vraie richesse en dépensant moins et mieux, c'est d'être capable d'embrasser un véritable nouvel art de vivre autour de quelques principes clés tels que le minimalisme, le faire-soi-même et le soin de soi, principes clés que je développerai plus loin dans ce blog.

Dépenser moins c'est revoir ses priorités vers ce qui est essentiel, c'est moins posséder et donc réduire les tracas liés à la proprieté, c'est aussi remplir moins d'espace et générer moins de déchets pour la planète. Les vertus du moins dépenser sont innombrables tant d'un point de vue matériel qu'immatériel.

Pour illustrer cela, voici un exemple de style de vie qui s'inscrit dans cette démarche : LE PROJET 333. Le principe est simple, tous les 3 mois, soit à chaque saison, il s'agit de choisir 33 pièces de vêtements (incluant manteaux, accessoires et chaussures)  et ne rien porter d'autres qu'une combinaison de ces 33 articles.

J'ai vu les meilleurs effets de cette méthode sur de nombreuses personnes ayant mis ce principe en application : plus de créativité pour trouver de nouvelles combinaisons, plus d'espaces dans les placards, plus d'ordre, moins de dépenses et d'achats impulsifs de vêtements. Bref une sensation de meilleur équilibre et des économies ! Pour ceux qui souhaiteraient aller plus loin sur ce principe de vie, surtout n'hésitez pas a consulter le site https://bemorewithless.com/project-333/.

Que ce soit pour l'habillement, l'alimentation, les loisirs, je ne saurai trop vous conseiller de réduire la voilure, de petit à petit mieux maîtriser vos besoins et donc vos dépenses.

Développer votre créativité et vivez selon de nouveaux préceptes ... voilà le vrai chemin de la richesse !

Posté par Sebastien Michel à 12:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,